Les Forges de Paimpont
Les Forges de Paimpont

Une maison de famille chaleureuse et délicieuse

Jamais je n’oublierai
Paimpont

La devise est délicatement tracée au pinceau sur les murs de la pièce principale du restaurant. Quelques mots qui ont franchi le temps, les générations, pour marquer à jamais l’esprit de celles et ceux qui se sont laissé séduire.

Pierre-Louis est de ceux-là, héritier d’une passion inexplicable pour les murs. Avant lui son arrière-arrière grand-mère, cuisinière du président Loubet, première propriétaire des lieux reçus en reconnaissance de son dévouement par l’homme d’état. Puis son arrière grand-père, relevé par sa grand-mère, Marcelle Gouneau, et ses frères et sœur qui ont fait résonner leur nom dans toute la région, éclipsant parfois le nom du restaurant.

Jusqu’en 2023, le 20 juillet. Pierre-Louis rachète à Jacques Gouneau, neveu de sa grand-mère, la maison de famille et le restaurant qui étaient siens depuis 1999.

Le 20 juillet, comme en cadeau à sa grand-mère dont il est si proche et qui fête son anniversaire en ce jour précis. Comme une chance qu’il s’accorde de revenir là où il a grandi, joué, pleuré, appris.
Dans cette maison qui compte tant pour lui, auprès de la forêt qu’il aime par-dessus tout : son odeur, ses couleurs, ses saisons et ses bruits.

Cette maison qu’il transmettra à son tour un jour, quand ce sera le moment ; quand il sentira que quelqu’un d’autre est prêt, comme lui, à ouvrir les portes de sa maison pour perpétuer l’histoire familiale et la tradition de l’accueil.
L'Histoire

Jamais je n’oublierai
Paimpont

La devise est délicatement tracée au pinceau sur les murs de la pièce principale du restaurant. Quelques mots qui ont franchi le temps, les générations, pour marquer à jamais l’esprit de celles et ceux qui se sont laissé séduire.

Pierre-Louis est de ceux-là, héritier d’une passion inexplicable pour les murs. Avant lui son arrière-arrière grand-mère, cuisinière du président Loubet, première propriétaire des lieux reçus en reconnaissance de son dévouement par l’homme d’état. Puis son arrière grand-père, relevé par sa grand-mère, Marcelle Gouneau, et ses frères et sœur qui ont fait résonner leur nom dans toute la région, éclipsant parfois le nom du restaurant.

Suite
L'Histoire
restaurant Les Forges de Paimpont
Arrêter le temps
pour savourer l'instant
La simplicité comme un luxe
L'Atmosphère

La simplicité comme un luxe

La jolie bâtisse envahie par la vigne appartient à l’histoire des Forges.
Au creux d’une clairière entre la route et l’étang, elle est là depuis toujours, ouvrant grand ses portes à qui veut s’arrêter un moment.
La lumière y est douce, chaude ; une ambiance feutrée sous les feuillages qu’une main délicate a peints à même les murs. Un relais nature où l’on a déjà envie de prendre le temps, dès l’entrée, attiré par les fumets qui s’échappent des cuisines.

La cheminée monumentale trône à l’entrée du restaurant, réchauffant la pièce de toute cette poésie qu’on aime tant au cœur de l’hiver. Dès le printemps, pour profiter de la forêt qui commence à frémir, les fenêtres s’ouvrent sur la nature, si présente, si vivifiante.

Et dans ce décor hors du temps, ceux qui s’arrêtent et qu’on accueille à bras ouverts. Ceux, simplement de passage, qui seront charmés par les lieux.
❊ Les familles qu’on installe parfois depuis deux générations, le dimanche, autour des jolies tables nappées de beige et dressées simplement.
❊ Les amoureux qui oublient la nature, les yeux dans les yeux.
❊ Les gens d’ici qui viennent se dire bonjour, autour d’un verre, parce qu’on vient aux Forges depuis longtemps.

Ici on se rencontre, on partage, on mange, on festoie.
Pour toutes ces raisons, Pierre-Louis aime par-dessus tout ouvrir les portes de sa maison, avec beaucoup d’humilité et l’amour de son métier.

L'Atmosphère

la simplicité comme un luxe

La jolie bâtisse envahie par la vigne appartient à l’histoire des Forges.
Au creux d’une clairière entre la route et l’étang, elle est là depuis toujours, ouvrant grand ses portes à qui veut s’arrêter un moment.
La lumière y est douce, chaude ; une ambiance feutrée sous les feuillages qu’une main délicate a peints à même les murs. Un relais nature où l’on a déjà envie de prendre le temps, dès l’entrée, attiré par les fumets qui s’échappent des cuisines.

La cheminée monumentale trône à l’entrée du restaurant, réchauffant la pièce de toute cette poésie qu’on aime tant au cœur de l’hiver. Dès le printemps, pour profiter de la forêt qui commence à frémir, les fenêtres s’ouvrent sur la nature, si présente, si vivifiante.

Suite

Une parenthèse
de bonheur et de saveur

Une cuisine épicurienne
et savoureuse…

Au restaurant Les Forges, cuisiner c’est rendre hommage.
Honorer les recettes que l’on se transmet comme des trésors depuis 5 générations.

Magnifier le gibier qu’on travaille avec ferveur parce qu’il est noble et attise la créativité : cerf, sanglier, chevreuil, pigeonneau, caille.
En terrine, rôtis, marinés ou grillés, les morceaux font rêver à la cuisine comme à l’assiette.

Enfin respecter la nature en cuisinant des produits frais, locaux et de saison. C’est l’essence de cette cuisine généreuse que l’on déguste aux Forges. Une cuisine de caractère, imprégnée d’authenticité mais modernisée à chaque génération par le talent des restaurateurs, pour continuer à sublimer les plats et à participer au bonheur des habitués.
La petite touche personnelle de Pierre Louis se décline côté mer.
Une incursion bretonne et iodée qui enrichit la carte et comble les attentes de certains palais.
Le restaurant
Une cuisine épicurienne
menu cuisine Les Forges

Carte cadeau

Offrir une
Carte cadeau
Vous cherchez une idée cadeau spéciale pour vos proches ?
Vous cherchez une idée cadeau spéciale
pour vos proches ?

Le restaurant des Forges joue sa partition gourmande sur un terroir naturel où le savoir-faire et la passion des hommes fait toute la différence.

Galerie

top

Réserver votre table

Service : le midi 12h-14h, le soir 19h-21h30
Ouvert tous les jours sauf le lundi et le mardi